Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 23:00

Au « Manoir imaginaire », en ce samedi 22 septembre, c’était soirée « tango argentin » pour ce 12è « Petit Festival de Musique ». Chantal de Colombel et son association « L’Art d’entreprendre » avait invité « Cuarteto Silbando », un groupe très jeune et fort dynamique jouant du violon, bandonéon, contrebasse et piano.

chantal-9558.jpg 

 

groupe-9564.jpg

Après un accueil des plus chaleureux autour d’un vin chaud, place à ces jeunes très doués et fort sympathiques ! Installée dans le fond de la salle pour mieux prendre des photos, (merci à Chantal), me voilà, en compagnie d’amies et d’une belle sœur qui ont préféré s’asseoir dans une mezzanine, à l’écoute de ces airs entraînants qui ont ravi tout le public.

 vin-chaud-9624.jpg

Copie de la présentation du groupe accompagnant l’invitation :

« Le Cuarteto Silbando est né en 2011 de la rencontre entre 4 jeunes musiciens de diverses nationalités, ayant pour projet commun de promouvoir la musique de bal et la tradition des grands maîtres du tango argentin.

C’est avec fougue et caractère que le Cuarteto Silbando propose un répertoire de tangos, valses et milongas, dans des arrangements soigneusement travaillés afin d’obtenir un résultat musical professionnel, tout à fait adapté à la formule concert.

Les styles de d’Arienzo, Troilo, Biagi, Salgan et Pugliese sont mis à l’honneur, entrecoupés d’arrangements plus personnels.

Basé à Paris, le Cuarteto Silbando s’y produit régulièrement (résidence à la milonga Le Parloir depuis janvier 2011, Chalet du Lac de Saint-Mandé), ainsi que dans le reste de la France et à l'étranger (Toulouse, Caen, Limoges, Poitiers, Bonifacio, festival Tarbes en Tango, Italie, Pays-bas…). »  

 

De suite la douce Clhoë Pfeiffer, au piano, mais aussi responsable des arrangements et de la direction, met l’auditoire à l’aise en proposant divers morceaux.

Petite synthèse de ses prestations :

« Née en 1985, Chloë Pfeiffer a commencé la musique à l’âge de 4 ans. Elle a étudié aux conservatoires de Tarbes et de Toulouse où elle a obtenu plusieurs prix. Ayant validé une licence de musicologie, elle étudie actuellement la fugue et la sonate au CNSM dans la classe de Thierry Escaich. C’est à 14 ans qu’elle monte son premier orchestre de tango et s’est produite dans de nombreux festivals et salles de concert. Elle entreprend l’été 2010 le projet ambitieux de fonder un orchestre typique à Paris. De cet orchestre est né le Cuarteto Silbando, un an plus tard. … Orchestratrice et arrangeuse, elle ne limite pas son intérêt au répertoire de tango argentin. Elle a notamment écrit des arrangements pour des musiciens de l’Orchestre du Capitole de Toulouse, pour Radio Classique et la maîtrise de Radio France, pour le choeur d’enfants toulousains "la Lauzetta" avec lequel elle a enregistré un disque de

comptines, etc. »

 

La voilà en pleine interprétation.

 clhoe-pfeiffer-9597.jpg

 

chloe-pfeiffer-.jpg

Mathias Naon, debout à l’autre bout de la scène,  nous apporte toute la douceur de son violon.

« Né à Paris en 1988 de parents argentins, Mathias Naon débute à Cachan, puis poursuit sa formation au Conservatoire à Rayonnement Régional de Versailles, où il obtient les prix de violon et de musique de chambre. En tant que violoniste, il se produit principalement dans le répertoire du Tango. En 2005, il intègre le Gran Septeto La Academia, avec lequel il joue régulièrement en France et à l'étranger. Il participe à la fondation du Cuarteto et de la Orquesta Típica Silbando. Parallèlement à sa formation de violoniste, il entreprend l'étude de la direction d'orchestre. Depuis mars 2010, Mathias Naon est co-directeur du Sinfonia Pop Orchestra, orchestre de jeunes musiciens consacré à la musique de films. En février 2011, il prend la direction de l'orchestre symphonique « Musiques en Seine ».

 

Place à sa gestuelle.

 mathias-naon-9568.jpg

 

mathias-naon-.jpg

Presque effacé, au centre, coup de cœur pour Lisandre Donoso au bandonéon.

« Né en 1990 de père chilien et de mère française, Lysandre Donoso commence à 6 ans son premier instrument, le violon, au Conservatoire de Lyon. Il entre l’année suivante dans la classe d’accordéon de Patricia Hivert jusqu’à son diplôme en 2009. Il se passionne alors pour le tango grâce au bandonéon hérité de son grand-père dont il va suivre l’enseignement de 2008 à 2011 avec Hervé Esquis. Il fonde son premier groupe “Nonino Quartet”. Décidant d’arrêter ses études d’ingénieur à l’INP de Grenoble, Il entre en 2011 dans le département Tango du Conservatoire Supérieur de Rotterdam (Codarts). Il ne se limite pas à l’univers du tango. Il accompagne depuis mars 2011 une oeuvre théâtrale, puis s’est aussi produit dans deux opéras. Il joue également dans le groupe de son père sur une musique inspirée du folklore latino-américain. »

 

C’est assis qu’il interprète ses rythmes si particuliers au tango.

 lysandro-donoso-9580.jpg

 

lysandro-donoso.jpg

Grande stature, mais aussi grand talent, pour Lucas Eubel Frontini derrière sa contrebasse.

 

« Lucas Eubel-Frontini est né en Argentine, fils d'une chanteuse de Jazz et d'un mélomane pianiste amateur. Ayant évolué dans un environnement musicalement éclectique, il commence à jouer de la basse électrique en tant qu'autodidacte, sur un instrument qu'il a lui-même fabriqué à l'âge de 15 ans. Quelques années plus tard, à 23 ans, il commence ses études de contrebasse. Il intègre l'année suivante la Orquesta Típica Imperial, avec laquelle il a effectué plusieurs tournées en Europe. C'est en 2006 que Lucas s'installe en France pour continuer ses études musicales au Conservatoire Régional de Toulouse. En même temps il suit le cycle supérieur de l'école Music'halle de musique contemporaine et de jazz à Toulouse. Actuellement Lucas est boursier au "Conservatoire de Musique et de Danse Trinity Laban" à Londres.

 

Aussi habile de son archet que de ses mains, il égrène le tempo.

 lucas-eubel-frontini-9618.jpg

 

lucas-eubel-frontini-.jpg


Grande ovation et rappel lors du final. Bravo à ce groupe très abordable et plein de gentillesse ! Leur site ICI.

groupe-9564-copie-1.jpg 

Retour à la maison pour nous. Mais repas ensuite pour ceux qui s’étaient inscrits et prolongation de la soirée par une milonga (bal de tango). Inutile de dire que plusieurs passionnés, qui ont suivi pour certains des cours de danse en Argentine, s’en sont donné à cœur joie dans de langoureux entre-jambes, pendant une grande partie de la nuit.

cuarteto-silbando-9609.jpg 

Qui a dit qu’il ne se passait rien dans notre campagne profonde !!!!

 

 

angle-de-vue-3

   

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Tango Plume Provence 02/01/2013 03:47


Je pense que le Cuarteto Silbando passe en Provence de temps en temps...


En tout cas, dans le milieu du tango argentin en France, nous sommes friands du passage de ces formations d'artistes qui nous font danser!


 Le tango est un compromis extraordinaire entre le classique et la variété. Sans compter que la plupart des morceaux interprétés par ces orchestres, sinon tous! - ont été conçus pour
être danser.


 


Vous avez eu de la chance ce jour-là de ne pas avoir dans le public des danseurs! Je pense que l'appel du tango les auraient conduits à pousser quelques chaises! C'est plus forts qu'eux
lorsqu'ils entendent du tango!


Bravo pour cet article complet sur ces jeunes artistes.


 


Et une bonne année 2013!

Alrisha 06/01/2013 17:55



Merci pour ce gentil commentaire !


Les danseurs ont pu se dégourdir leurs jambres après le repas auquel je n'ai pas pris part. Toutefois, j'aurais aimé les photographier.


Bonne année 2013 à vous de même !



Oxygène 22/10/2012 13:48


Merci pour ta réponse Alrisha. Tu m'a bien fait rire...


Gros bisous à toi 

Oxygène 21/10/2012 11:20


Coucou Alrisha. Ton enthousiasme transparaît aussi bien dans tes mots que dans tes photos. Quelle belle soirée tu as dû passer ! Tu as fait de très jolis portraits de ces musiciens et peut-être
as-tu regretté de ne pas t'essayer ensuite au tango. Mais est-ce bon pour le dos ? Je n'aurais pas aimé t'imaginer coincée suite à un tango renversé...  


Bisous à toi et bon dimanche

Alrisha 22/10/2012 10:50



Ce que j'ai surtout regretté c'est de ne pas avoir vu les danseurs. J'aurais pu faire de jolis clichés et passé un bon moment à les voir évoluer.


Je ne sais pas danser le tango; c'est une danse très difficile. On doit suivre son partenaire et entrer dans son jeu. Quand je danse, j'ai tendance à vouloir "mener" et ne sais pas "virevolter"
sous les ordres de quelqu'un. Je préfère les danses moins "cadrées" qui me permettent d'évoluer, souvent seule, selon le rythme de la musique que je perçois et l'interprétation que je peux en
faire.


Voilà, ce n'est pas demain la veille que tu me verras en tango renversé ! D'ailleurs mon dos aurait mal et même le dos du partenaire, car, je suis loin d'être légère !!!!


En tout cas, la musique était exceptionnelle et les jeunes musiciens très sympas !


Bises et bonne semaine OXY !



flipperine 28/09/2012 11:53


de bons musiciens

jackline 27/09/2012 12:25


Dommage qu'il n'y ait pas eu de danseurs..j'adore les voir évoluer sur cette musique là, et particulièrement les groupes de danseurs professionnels..c'est trop beau...cette musique est
envoûtante..bisous et bonne journée

iiris 27/09/2012 11:23


je ne suis paqs fan fan ni de la musique ni de la danse mais il faut reconnaitre que ca laisse passer bcp de messages et c'ets une réelle institution , il est agréable de voir de tels groupes qui
transmettent cette culture


gros bisous / Iris

:0014: ♥ dom ♥ 27/09/2012 08:28


Merci pour ces superbes photos et toutes les explications !


Bon jeudi.
Bisoux Monique

dom


biker06 27/09/2012 08:18


hello Alrisha





Jolie Clhoé avec ca !


Bisous


Pat

jeanine et rené 27/09/2012 07:39


magnifique ce concert, , bravo pour les differentes photos illustrant bien l'ambiance, bonne fin de semaine et de grosses bises 

patriarch 27/09/2012 07:14


Une très belle soirée... belle journée avec bises

Chantal de COLOMBEL 30/06/2017 20:22

Merci Monique, je n'avais pas eu l'occasion de consulter votre blog. quel beau travail vous avez réalisé !
sachez que le groupe SILBANDO est invité à la cité de la danse et de la musique à Soissons en juin 2018 !
nous irons. bien à vous
Chantal

Présentation

  • : Les yeux de ma vie
  • Les yeux de ma vie
  • : Depuis le 10 juin 2007, émotions photographiques perçues dans mon Sud Picardie natal: faune, flore, macrophotos, paysages de l'Aisne. Reportages évènementiels, associatifs, expos photos. Voyages, tourisme, Régions de France. L'insolite au passage et créations pour le plaisir! Humour, poésie, musique, ...
  • Contact

Profil

  • Alrisha
  • A la retraite depuis peu, passionnée de photos: nature, reportages, voyages. Bienvenue dans mon quotidien rythmé par ce que voient "LES YEUX DE MA VIE"! Amis visiteurs, laissez une trace de votre passage, pour un lien à venir!
  • A la retraite depuis peu, passionnée de photos: nature, reportages, voyages. Bienvenue dans mon quotidien rythmé par ce que voient "LES YEUX DE MA VIE"! Amis visiteurs, laissez une trace de votre passage, pour un lien à venir!

Mon blog chez EKLABLOG

Dorénavant, suivez-moi, aussi, sur EKLABLOG en cliquant sur l'adresse ci-dessous:

http://les-yeux-de-ma-vie.eklablog.com/

 

ekla 

Rechercher

La Croiseraie

 

Voilà, notre Gîte Rural 3 épis "LA CROISERAIE" est ouvert !

Réservations et renseignements

 

Notre gîte La Croiseraie    et    ICI (site perso)

 

façade nom 9256   baignoire-balneo-0580-rec

papillon 036

Vidéo séjour Afrique du Sud

Séjour fin novembre début décembre 2019

 

Lien vers la vidéo

 

https://youtu.be/qzpD4mkoYXY

Solidarité

 

 

Sorties-Expositions

 

 

L'association GRAND ANGLE dont je fais partie.

 

(co-fondatrice depuis fin 2007)

 

 

 

Aisne-gastronomie

Confitures artisanales à CROUY (02)

jardins-de-marie1.jpg

 

Safran français à

CHEZY-SUR-MARNE (02)

 

safran-francais.jpg

Recettes à Soissons (02)

750-grammes.jpg