Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 janvier 2009 5 16 /01 /janvier /2009 00:07
Charlie Chaplin
 
 
Qui ne connaît pas cet acteur, réalisateur, producteur et scénariste burlesque britannique qui sait amuser ses spectateurs par son jeu de mime et de clownerie !
 Ce fut l’une des personnes les plus créatives dans le cinéma muet.
 
Son personnage « CHARLOT » est un "sans domicile fixe" qui a des manières raffinées et dignes 
d’un gentleman coiffé d’un chapeau melon, 

undefined
vêtu d’une veste étriquée ainsi que d’un pantalon tombant et portant une canne souple de bambou. 
undefined
Toutefois, c’est un « vagabond » asocial, obstiné et sentimental.
 
En 1923. Charlie Chaplin est enfin devenu un cinéaste indépendant.
 
LA RUEE VERS L’OR
 undefined
"La Ruée Vers l'Or" fut tournée en 1925 en studio en noir et blanc et nécessita des moyens colossaux.
 
L'on passe rapidement et sans transition de la tristesse à la joie, du rire aux larmes, et inversement. Ce clown de Chaplin, court de partout, saute dans tous les sens, tombe de haut et multiplie avec son seul visage les expressions de joie, de peine, d'incompréhension ou de peur. On est emporté par son talent d’interprétation.
 
Résumé du film
 
À la fin du siècle dernier, Charlot tente sa chance parmi les chercheurs d’or qui envahissent l’Alaska ; là, il affronte une nature hostile, un monde de brutes avides et sans scrupules. Dans une cabane perdue au milieu des neiges, il partage son infortune avec deux compagnons des moins recommandables : un dangereux bandit, Black Larsen (Tom Murray), et un brave géant, Big Jim McKay (Mark Swain), que la faim pousse toutefois aux pires extrémités.
Les péripéties les plus incroyables, voire héroïques, contraignent Charlot à manger ses godillots et à en savourer les lacets comme des spaghettis, à empêcher la cabane de tomber dans le vide, à tuer un ours, à sauver Big Jim, à évincer Larsen et enfin à tomber amoureux de Georgia (Georgia Hale) sans comprendre qu’elle lui préfère le beau Jack (Malcolm Waite). Heureusement Big Jim a fini par trouver un filon et partage avec Charlot qui séduit enfin Georgia.
 
Rompant avec les espaces urbains qui constituaient le cadre de ses premières mises en scène, Chaplin investit avec son deuxième long métrage les contrées glaciales du Grand Nord et pousse à l’extrême les thèmes qui habitent toute son œuvre : la misère, la solitude, la lutte pour survivre dans un monde profondément cruel.
 
Mais cette « comédie » atteint d’emblée une grandeur tragique rarement égalée. Sommet de poésie dramatique, 
le film provoque le rire par ses épisodes comiques d’anthologie
 
 (le repas du godillot avec ses lacets / spaghettis et ses clous / os,
(cliquer ci-dessous)
 
 la danse des petits pains)
(cliquer ci-dessous)
 
qui vient soulager l’angoisse ressentie devant l’horreur de la condition des laissés-pour-compte.
 
 
A l’occasion des trente ans de la disparition de Charlie Chaplin en 1977, la Ligue de l’Enseignement et notamment Nadia MEFLAH a invité des élèves de CE1 et des collégiens à regarder, entre autres, le film remastorisé « LA RUEE VERS L’OR ». C’est selon elle une formidable occasion de faire connaître le NOIR ET BLANC et le cinéma muet.
Les enfants ont très apprécié et beaucoup ri à en croire le reportage que je viens de voir sur TF1 13h.
 
Plusieurs de ses films sont sortis en DVD. Je pense que ce film là, en particulier, pourrait très bien faire partie de la filmothèque de chaque famille.
 
  A l'occasion des Fêtes de fin d'année, j'ai acheté le coffret édité chez MK2 comprenant "Le Kid", "Le cirque" et "La Ruée vers l'or" que je vous recommande.
 
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

sonja 19/01/2009 13:32

Ce fut un grand monsieur, plein de bonne humeur, sachant jongler avec l'actualité, les sentiments, les larmes et le rire...J'aime beaucoup, et cela depuis très, très longtemps...Merci pour ce petit rappel plein de drôlerie. On devrait ouvrir l'accès à tous ses films, à l'école. Il y a de sacré leçon à tirer des nombreux personnages dont il nous délivre avec délice l'histoire... les histoires...

Jacqueline 17/01/2009 23:09

De l'ironie, de la tendresse, de l'émotion...J'ai toujours aimé Charlot!Et Charlie Chaplin était aussi un grand musicien!:0010:

Lilounette 17/01/2009 18:49

Monique, tu réveilles en moi de bons souvenirsEn qualité de directrice d'un centre de loisirs ,nous avions avec les animateurs, un certain été , présenté un spectacle de fin de séjour avec pour Thème le mime avec Charlie ChaplinJ'avais réuni les films, acheter sa biographie etc .. et bien sûr cionfectionné costumes.. enfants, parents, tous motivés et le spectacle réussi enregistré sur cassette A la demande d'une animatrice qui avait travaillé avec moi, je lui ai prêté cette cassette ... qu'elle ne m'a jamais rendue, persuadée de l'avoir  déjà fait !J'ai compris, plus tard, que si elle s'était acharnée pour son travail, c'était dans le but de réussir ses stages, avec de bonnes appréciations,  elle était par la suite devenue négligente, trop sûre d'elle et peu interessante, mais j'avais compris et ne l'avais pas réemployéeQue cette balade chez toi m'est agréable plus que les autres aujourd'hui, c'était un si bon temps pour moi que celui-là où je pouvais danser, chanter , rire , en tenant les enfants par la main !Bisous, bon weed-end

Alrisha 22/01/2009 14:52


Je suis ravie Lilounette de t'avoir permis de te balader agréablement chez moi. Je t'embrasse bien amicalement.


Sév 17/01/2009 00:04

C'est la misere pour acceder a ton blog, page trop lourdes !            

sachot 17/01/2009 00:01

bonsoirc'est un beau résumé de sa vie, j'adorais le regarder étant jeune, il m'a toujours étonné et ravibon week-end et bisesdoque

nadia-vraie 16/01/2009 22:17

Bonjour Alrisha,tu fais bien de prendre un peu de repos du blog.je te souhaite une belle fin de semaine.Pour les photos,tu dois les mettre en 1200 pixels.Moi j'aimerais pour voir le faire avec le modèle de blog que j'ai comme tu avais avant...je réussis dans le bas de mon blog en mettant 1200 pixels.Bonne fin de semaine Alrisha,excuse mon retard à te rendre visite,j'ai eu des problèmes avec mon blog hier et avant,j'avais des rendez-vous.bye et bises amicales.

Dana 16/01/2009 21:32

Innégalable.....merci Alrisha et gros bisous

:0091: lili Flore :0010: 16/01/2009 20:04

c'est bien ce qui prouve que cet acteur est très grand car même après sa disparition les jeunes l'apprécient. Bonne fin fin de journée, bigs bisous  

Andrée 16/01/2009 19:29

Pourquoi succès,il fait rire avec des situations courantes et d'une manière très pudique.Merci pour ce rappel.Bonne journée,bisous Alrisha

Urban :0107: 16/01/2009 18:51

Une petite réédition d'article pour cette fin de semaine , j'adore la ruée vers l'or , les temps moderne et le kids , charlot était un génie , il faisait resentir des émotions sans paroles :))Bon week-end AlrishaBisous :0010:

marcel 16/01/2009 18:42

je regarde encore et toujours ces films comme laurel et hardy que veux tu je suis resté enfant  bisous  Marcel

Jean 16/01/2009 17:52

bonsoirUn bouillant personnage....j'avais une fois parlé de lui je ne sais plus trop quand...Mais surtout de sa mère peut-être qui devait être une femme de foi !!!Bon wek-endJean

Oxygène 16/01/2009 17:47

Merci de nous avoir donner cette occasion de revoir la "Danse des petits pains". Ce moment est vraiment une trouvaille : j'adore !

Viviane 16/01/2009 15:37

J'aime ces films! ils vont plus loin que qu'ils peuvent laisser supposer.Ce personnage a été un précurseur dans ce domaine de la critique de la société où on passe du rire au sourire et avec une touche pathétique.Bonne soiréeBisousViviane

shama 16/01/2009 13:18

Ah, Charlot! C'est toujours merveilleux, entre rire et pathétique!

yves 16/01/2009 12:59

J'ai parcouru ton blog très interressant bravo pour les Gotan j'adore amitiés Yves

Amanéda 16/01/2009 12:10

Dans notre région, les écoles peuvent s'inscrire à un cycle " école et cinéma  qui permets aux éèves de découvrr le monde du cinéma, le traitement de l'image et de voir de vieux films. En général, c'est très aprécié par les enfants et les enseignants.Bonne journée

patriarch 16/01/2009 10:32

Je me souvien de lui, dans le "Dictateur", je crois !!!bIse

MONIQUE 16/01/2009 10:13

Bonjour, je vais offrir ce coffret à mon mari il adore, bonne journée Alrisha, bises, Monique

cerisette 16/01/2009 10:12

il a enchanté notre enfancebisouscerisette

Présentation

  • : Les yeux de ma vie
  • Les yeux de ma vie
  • : Depuis le 10 juin 2007, émotions photographiques perçues dans mon Sud Picardie natal: faune, flore, macrophotos, paysages de l'Aisne. Reportages évènementiels, associatifs, expos photos. Voyages, tourisme, Régions de France. L'insolite au passage et créations pour le plaisir! Humour, poésie, musique, ...
  • Contact

Profil

  • Alrisha
  • A la retraite depuis peu, passionnée de photos: nature, reportages, voyages. Bienvenue dans mon quotidien rythmé par ce que voient "LES YEUX DE MA VIE"! Amis visiteurs, laissez une trace de votre passage, pour un lien à venir!
  • A la retraite depuis peu, passionnée de photos: nature, reportages, voyages. Bienvenue dans mon quotidien rythmé par ce que voient "LES YEUX DE MA VIE"! Amis visiteurs, laissez une trace de votre passage, pour un lien à venir!

Mon blog chez EKLABLOG

Dorénavant, suivez-moi, aussi, sur EKLABLOG en cliquant sur l'adresse ci-dessous:

http://les-yeux-de-ma-vie.eklablog.com/

 

ekla 

Rechercher

La Croiseraie

 

Voilà, notre Gîte Rural 3 épis "LA CROISERAIE" est ouvert !

Réservations et renseignements

 

Notre gîte La Croiseraie    et    ICI (site perso)

 

façade nom 9256   baignoire-balneo-0580-rec

papillon 036

Traduction

English

Vidéo séjour Afrique du Sud

Séjour fin novembre début décembre 2019

 

Lien vers la vidéo

 

https://youtu.be/qzpD4mkoYXY

Solidarité

 

 

Sorties-Expositions

 

 

L'association GRAND ANGLE dont je fais partie.

 

(co-fondatrice depuis fin 2007)

 

 

 

Aisne-gastronomie

Confitures artisanales à CROUY (02)

jardins-de-marie1.jpg

 

Safran français à

CHEZY-SUR-MARNE (02)

 

safran-francais.jpg

Recettes à Soissons (02)

750-grammes.jpg