Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mars 2016 4 24 /03 /mars /2016 00:02

 

Alors que je sortais d'une friche, pour longer un champ, deux lièvres tapis

dans les labours ont pris peur et se sont mis à détaler au loin.

 

 

Les voilà au loin.

Les voilà au loin.

 

Les images sont floues car, il n'est pas facile de les prendre en pleine course

et surtout d'aussi loin.

 

 

Celui-ci s'est arrêté en se mettant aux aguets.

Celui-ci s'est arrêté en se mettant aux aguets.

Le voilà qui détale à toute vitesse.

Le voilà qui détale à toute vitesse.

Comme ils étaient deux, au départ, ils cherchent à se réunir.

Comme ils étaient deux, au départ, ils cherchent à se réunir.

 

Juste avant de les faire se sauver, en plein milieu de la friche, deux poules faisanes ont décollé devant mes yeux à quelques mètres.

J'ai sursauté de surprise.

Elles se sont envolées très loin, sur le côté, en poussant des cris de mécontentement.

Peut-être en train de couver ?

Non, pas de nid à mes pieds. A mon retour, j'ai questionné Daniel. Il  m'a dit que c'était encore trop tôt pour avoir des oeufs.

Un coq faisan n'était pas loin. Je l'avais aperçu peu de temps avant.

Mais, impossible de prendre ces volatiles en photos !

 

Je tenais, bien que les photos ne soient pas très nettes, à partager cette rencontre assez inattendue loin de tout, en pleine campagne.

 

http://www.icone-gif.com/gif/animaux/lapins/lapin026.gif

Partager cet article

Repost0
22 mars 2016 2 22 /03 /mars /2016 00:02

 

En cet après-midi du samedi 12 mars dernier, juste avant la sortie d'un bois, entre les branches, j'aperçois des chevreuils en haut d'un champ juste à la lisière d'un autre bois.

 

 

Je reste cachée pour ne pas les effrayer.

Je reste cachée pour ne pas les effrayer.

 

L'un des chevreuils me regarde.

Sans doute a-t-il entendu mon déplacement dans les feuilles mortes au sol.

 

 

On en aperçoit un à gauche entre les branches.

On en aperçoit un à gauche entre les branches.

Ils sont plusieurs.

Ils sont plusieurs.

Là, ils sont deux à regarder dans ma direction.

Là, ils sont deux à regarder dans ma direction.

Là, je peux cerner qu'ils sont trois, en tout.

Là, je peux cerner qu'ils sont trois, en tout.

petit à petit, ils s'éloignent derrière l'horizon.

petit à petit, ils s'éloignent derrière l'horizon.

L'un d'eux est plus méfiant.

L'un d'eux est plus méfiant.

 

Je me suis avancée au bout du chemin puis ai longé le bois vers le haut du champ,

sans faire trop de bruit et en marchant sur le labour.

Et là, j'ai pu prendre l'arrière-train du dernier chevreuil qui s'enfonçait dans le bois.

 

 

Chevreuils en vue

 

Ce fut un après-midi fort fructueux en rencontres animalières.

 

Je n'étais pas sortie de presque tout l'hiver. Pas de neige, peu de froid, pas d'oiseaux à proximité car je ne les ai pas nourris sur mes fenêtres ou le long d'un arbre. Ceux-ci trouvaient encore leur nourriture seuls, alors, j'ai laissé faire la nature sans "gaver" les oiseaux juste pour le plaisir de les prendre en photos.

 

Mais, là, que de belles rencontres cet après-midi là !

Je vais vous montrer cela, ces jours-ci.

 

http://www.icone-gif.com/gif/animaux/biches/biche002.gif

Partager cet article

Repost0
3 décembre 2015 4 03 /12 /décembre /2015 00:02

 

J'avais le choix parmi les 14 lieux d'expos lors du festival de la Photo animalière et de Nature de Montier-en-Der 2015.

Par manque de temps et aussi parce que c'est fatigant d'arpenter tous ces endroits fort éloignés les uns des autres, je n'ai ciblé que cinq d'entre eux.

 

Voici que quelques regards divers mais, ce sont ceux qui ont fait m'arrêter un peu plus longtemps pour admirer les réalisations photographiques.

 

Tout d'abord, sur le parvis de l'abbatiale, Vincent Munier nous interpelle avec cet

"Appel du loup".

Dans le grand Nord où l'on croise ours, renards polaires, caribous, boeufs musqués ou autres harfangs des neige, Vincent Munier a fait une rencontre inoubliable. Il fut encerclé par une meute de neuf loups.

 

 

 

                                                                                                                        

L'un deux s'approche de lui.

L'un deux s'approche de lui.

 

Parmi les sélectionnés du thème "Mammifères sauvages de pleine nature", le cliché de Chris SCHMID intitulé "L'innocence d'une reine" a capturé mon attention.

Le regard de cette lionne vers le haut, endroit où est placé le photographe, semble très interrogatif.

 

 

Quel regard !

Quel regard !

 

Stanley LEROUX a eu le premier prix dans la catégorie "OISEAUX SAUVAGES".

Voilà ce qu'il explique sur ce cliché:

"Trois jours que le soleil ne s'est pas montré. Ces manchots royaux errent sur une plage déserte des Iles Falkland, menacés par la tempête, hésitants à plonger dans les eaux tourmentées des cinquantièmes hurlants. Trois jours que j'attends que le ciel se noircisse ... Cette fois, c'est le moment !"

Manchots royaux.

Manchots royaux.

Adam KOT a saisi cet instant privilégié entre une buse et un héron.

Adam KOT a saisi cet instant privilégié entre une buse et un héron.

Magnifique ce rapace nocturne en plein vol !

Magnifique ce rapace nocturne en plein vol !

 

Là, il fallait garder son sang-froid !

"Sea Monster" par Aleksandr ABROSIMOV.

"Sea Monster" par Aleksandr ABROSIMOV.

 

Je n'ai pas eu le temps d'aller voir les photos spéciales "MACRO",

pourtant une discipline que j'affectionne.

 

Ce cliché toutefois a eu mon intérêt.

Un papillon "AZURE", comme j'en ai déjà rencontré mais,

pas toujours aussi bien photographié.

 

Sur un fond flou qui est la tendance actuelle.

Sur un fond flou qui est la tendance actuelle.

 

En regardant dans mon guide ornitho, je pense que c'est un Tétras lyre femelle que Cécile TERRASSE a immortalisé sous les premiers rayons du soleil.

 

Il se dégage une sensation de paix et de calme dans ce cliché.

 

 

 

Superbe !

Superbe !

 

J'espère que vous avez aimé ce choix !

Photos prises avec mon petit instamatic NIKON de manière à être pas trop chargée.

 

Plusieurs auteurs de livres étaient présents au COSEC pour des dédicaces.

Ainsi, Monique et Jacques RAGOT m'ont séduite avec ce gros album fort documenté où l'éthique de l'approche des oiseaux et la rigueur scientifique des textes en font un ouvrage riche de connaissances.

Des oiseaux sur leurs terres d'origine en Scandinavie et en Islande,

mais aussi leur vie sur les terres de migration de

la baie du mont St Michel à la Baie d'Authie au Nord de la Somme.

 

Livre dédicacé par les auteurs.

Livre dédicacé par les auteurs.

 

Puis ce fut Jean-Loup RIDOU originaire de la Thiérache dans l'Aisne qui a attiré mon attention dès que je l'ai entendu parler de

l'AISNE

juste à côté des auteurs précédents.

Un livre en trois parties avec:

-Les oiseaux du bocage

-Les rapaces

-Oiseaux liés à l'eau.

 

 

Les photos y sont magnifiques.

Les photos y sont magnifiques.

 

J'espère que vous avez aimé cette vaste étendue de mes

"COUPS DE COEUR"

 

lors de ce festival de la photo animalière et de Nature de

Montier-en-der 2015 !

 

Merci de votre gentillesse lors de vos commentaires !

 

 

Partager cet article

Repost0
27 novembre 2015 5 27 /11 /novembre /2015 00:02

 

Lors du Festival de la Photo animalière de de Nature 2015 à Montier-en-Der (52), je me suis rendue à Giffaumont pour du matériel-photos et aussi pour voir une expo et voilà mes quelques "coups de coeur" notés sur place que je partage avec vous.

 

Tout d'abord ce "Courlis Corlieu" de Pierre Sévery.

 

 

Magnifique ! Tenir un 800 mm à bout de bras n'est pas chose aisée.

Magnifique ! Tenir un 800 mm à bout de bras n'est pas chose aisée.

 

Là, je suppose que c'est un oiseau exotique d'après son plumage fort coloré.

Je n'ai pas noté les renseignements de l'auteur ni la description.

 

Je le trouve super joli.

Je le trouve super joli.

 

Les tigres me fascinent.

Et ce regard a été un vrai "coup de coeur".

 

Voir les conditions de prises de vue ci-dessous.

Voir les conditions de prises de vue ci-dessous.

L'auteur du cliché.

L'auteur du cliché.

 

Comment ne pas tomber sous le charme de ce renardeau !

 

 

Face à l'objectif.

Face à l'objectif.

Eddie Roy se présente.

Eddie Roy se présente.

Il faut savoir être patient.

Il faut savoir être patient.

 

Là encore, j'ai été attendrie par cette lionne et son petit.

 

 

Quel moment émouvant !

Quel moment émouvant !

L'auteur se présente.

L'auteur se présente.

Comme j'aimerais faire ce genre de safari !

Comme j'aimerais faire ce genre de safari !

 

J'espère que vous avez apprécié ce choix !

 

La prochaine fois, on sera au bord du Lac du Der

face aux grues cendrées.

 

 

Partager cet article

Repost0
25 novembre 2015 3 25 /11 /novembre /2015 00:02

 

En milieu d'après-midi de ce jeudi 19 novembre dernier, j'ai pu m'arrêter en bordure de route pour photographier quelques grues cendrées posées dans les champs sans qu'elles ne s'envolent.

Petit partage animalier avec vous de photos prises lors de mon escapade en Haute-marne près du Lac du Der.

Elles mangent quelques graines enfouies dans le sol.

Elles mangent quelques graines enfouies dans le sol.

L'une d'elles n'est pas rassurée.

L'une d'elles n'est pas rassurée.

Sans doute des grains de maïs dans la terre.

Sans doute des grains de maïs dans la terre.

 

Suivez-moi la prochaine fois !

 

Je vous montrerai quelques coups de coeur photographiques parmi les nombreuses photos de qualité des photographes présents sur le

"Festival de la photo animalière et de nature"

organisé à Montier-en-der en Haute Marne.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
11 novembre 2015 3 11 /11 /novembre /2015 00:02

 

Agréable surprise lors de ma balade du 31 octobre dernier !

Dans un champ en contre-bas du chemin que j'empruntais, des taches brunes sur le sol en plein milieu de la surface de maïs récemment coupé, ont attiré mon attention.

 

 

Ce sont trois chèvres, femelles de chevreuils, en train de brouter.

Ce sont trois chèvres, femelles de chevreuils, en train de brouter.

 

J'ai recadré pour vous les montrer en plus gros plan.

Deux d'entre elles regardent vers moi.

Deux d'entre elles regardent vers moi.

Elles se méfient.

Elles se méfient.

 

Comme je me suis déplacée légèrement pour ne pas trop attirer leur attention, elles n'ont pas bougé pendant un long moment.

Mais tout-à-coup, elles commencent à se déplacer vers l'orée du bois.

 

On voit leur arrière-train.

On voit leur arrière-train.

Un recadrage pour mieux les apercevoir.

Un recadrage pour mieux les apercevoir.

Leur queue blanche se distingue bien.

Leur queue blanche se distingue bien.

 

Est-ce qu'elles s'attendaient à entendre des coups de fusil (période de chasse, en ce moment), les voilà qui s'arrêtent se demandant s'il faut vraiment déguerpir.

Arrêt comme pour une réflexion.

Arrêt comme pour une réflexion.

L'orée du bois est proche.

L'orée du bois est proche.

Bientôt, je ne vais plus les voir.

Bientôt, je ne vais plus les voir.

 

Chez moi, en zoomant sur les dernières photos, je me suis aperçue que la petite tache noire au sol à côté des chèvres était un coq faisan.

Il n'a pas du tout été dérangé par ces bêtes beaucoup plus grosses que lui.

Un bon moment que cette rencontre !

 

Sur ce partage, je vous souhaite de passer

un bon mercredi de 11 novembre !

 

 

Partager cet article

Repost0
28 octobre 2015 3 28 /10 /octobre /2015 00:02

 

Pour les amoureux et amoureuses des chats !

 

Outre des chevaux dans la pâture, là où on attendait cerfs et biches, un chat

s'est approché de nous derrière la clôture.

 

 

Tellement près que je n'ai pas réussi à cadrer mieux.

Tellement près que je n'ai pas réussi à cadrer mieux.

Je me suis légèrement reculée pour l'avoir en entier.

Je me suis légèrement reculée pour l'avoir en entier.

 

Qu'y avait-il d'intéressant dans cette motte de terre ?

Un monticule réalisé par une taupe.

 

Ce joli chat gris était fort affairé.

Il ne se souciait pas de nous.

 

La clôture gênait pour prendre correctement la photo.

J'ai du passer l'objectif à travers les fils.

 

 

Je gratte, je gratte et je gratte.

Je gratte, je gratte et je gratte.

Finalement, je fais le beau assis.

Finalement, je fais le beau assis.

 

Encore un bon moment de photographie !

 

Le chat s'en est allé comme il est venu, sans se soucier de nous

et vaquant à ses occupations.

 

Je le trouve magnifique.

Comme un cadeau à la photographe.

 

 

Partager cet article

Repost0
26 octobre 2015 1 26 /10 /octobre /2015 00:02

 

Article dédié à toutes les blogueuses (plus nombreuses) et les blogueurs

amoureux des chevaux, qui en élèvent, les montent, les éduquent et les soignent.

 

 

Crinère et queue d'un doré argenté.

Crinère et queue d'un doré argenté.

 

Vous reconnaissez peut-être la pâture où j'ai observé cerfs et biches !

 

L'image paraît penchée, mais le terrain est ainsi.

 

 

Celui-ci a mis ses chaussettes blanches.

Celui-ci a mis ses chaussettes blanches.

Les rayons du soleil rendaient ce cheval encore plus joli.

Les rayons du soleil rendaient ce cheval encore plus joli.

Des reflets magnifiques sur ses flancs.

Des reflets magnifiques sur ses flancs.

On se croirait en Camargue.

On se croirait en Camargue.

Brouter: leur passe-temps.

Brouter: leur passe-temps.

J'ai attendu que sa queue se soulève vers l'arrière pour avoir une image montrant l'allure.

J'ai attendu que sa queue se soulève vers l'arrière pour avoir une image montrant l'allure.

Ces deux là sont restés un bon moment à se caresser.

Ces deux là sont restés un bon moment à se caresser.

Quelles beautés !

Quelles beautés !

Le soleil caresse son dos.

Le soleil caresse son dos.

Plus loin, l'herbe est meilleure.

Plus loin, l'herbe est meilleure.

"Eh là, les photographes, salut et à la prochaine !"

"Eh là, les photographes, salut et à la prochaine !"

 

Voyez, on avait de quoi s'occuper en attendant, cerfs et biches !

 

On était juste en-dessous d'un gîte de France avec chambres d'hôtes. Quelle chance d'avoir une telle vue juste à proximité.

Une demeure, disons plus un château, une propriété de toute beauté comme on en voit beaucoup à Pierrefonds, site remarquable avec son château que j'ai visité, à nouveau dernièrement avec Annick, une amie blogueuse de Guyane venue pour plusieurs semaines en métropole.

 

Je vous en reparlerai dans un prochain article.

 

 

Partager cet article

Repost0
23 octobre 2015 5 23 /10 /octobre /2015 23:02

 

Continuons avec les photos de mes sorties "brame" dans la forêt de Compiègne.

J'étais en compagnie d'Odile et de sa maman en ces vendredi 25 et samedi 26 septembre dernier.

 

Nous sommes arrivées vers 18h et c'est après une longue attente que nous avons vu arriver une biche sortant du bois vers notre gauche.

A cet endroit, les animaux sont plus près de nous que lorsqu'on les avait vus au-delà des clôtures de la troisième pâture.

 

La voilà qui s'avance majestueusement.

La voilà qui s'avance majestueusement.

Elle est occupée à brouter.

Elle est occupée à brouter.

Je signale, à nouveau, que ces animaux photographiés sont tous sauvages et non d'un élévage.

Je signale, à nouveau, que ces animaux photographiés sont tous sauvages et non d'un élévage.

Nous sommes à environ 100m et notre présence ne la dérange pas.

Nous sommes à environ 100m et notre présence ne la dérange pas.

 

Nous sommes de nombreux photographes sur le bord de la route derrière la clôture.

Chacun donne son avis sur la venue ou pas du cerf 12 cors.

 

Pendant ce temps, la biche s'avance tout près d'un cheval qui ne fait pas du tout attention à elle.

En fait, ce sont deux herbivores donc pas de peur d'un prédateur.

 

 

D'autres magnifiques chevaux sont dans cette pâture.

D'autres magnifiques chevaux sont dans cette pâture.

Elle broute paisiblement.

Elle broute paisiblement.

 

Ce soir là, le cerf est tellement sorti tard que nous n'avons pas pu prendre de photos de lui.

 

Passons à la sortie du samedi soir 26 septembre.

 

Ce soir-là le cerf et quelques biches sont sortis au loin et assez tard.

Ce soir-là le cerf et quelques biches sont sortis au loin et assez tard.

 

Dernier regard sur ce cerf et ces biches.

Les rayons du soleil étaient cachés derrière l'horizon et le soir tombait.

 

Malgré l'éloignement pour prendre des photos correctes, ce fut un vrai plaisir de voir ces animaux sauvages.

 

Cet endroit est près des premières maisons de Pierrefonds dans la forêt de Compiègne (60). C'est vraiment très rare de voir des animaux vivant dans les grands bois si près.

Sans doute aiment-ils cette clairière et s'y sentent-ils en sécurité ?

 

En tout cas l'occasion d'assister au brame sans s'enfoncer au profond de la forêt et sans que ce soit en pleine nuit.

 

 

Cerfs et biches en liberté (3/3)

 

J'espère que ces trois articles sur les cerfs et biches vous ont plu

et que j'ai réussi à montrer le plaisir que j'ai eu à les photographier.

 

A chaque fois, je rentrais à la maison à plus de 21h.

 

 

Partager cet article

Repost0
21 octobre 2015 3 21 /10 /octobre /2015 23:02

 

Poursuivons nos observations de cerfs et biches.

 

Ce mercredi soir 23 septembre (deux jours après mes premières vues), le soleil est au RDV ainsi que le gros cerf de 12 cors.

 

Mais, MONSIEUR est couché et n'a guère envie de bouger. Il est resté ainsi un très long moment.

 

Tous les photographes étaient déçus.

 

 

Gros cerf couché.

Gros cerf couché.

Le voilà qui se relève.

Le voilà qui se relève.

Enfin debout !

Enfin debout !

Il regarde vers nous mais ne nous entend pas.

Il regarde vers nous mais ne nous entend pas.

Les biches ne sont pas loin.

Les biches ne sont pas loin.

 

Finalement, il se recouchera et nous restons sur notre faim.

 

Je décide de rentrer.

Mais en route, dans un autre endroit, nouvel attroupement de photographes au bord d'une route.

 

Je descends de voiture, ressort mon APN, mais sans trépied, juste en appui sur la carrosserie de voiture.

Une harde est présente avec un jeune cerf.

Une harde est présente avec un jeune cerf.

Deux biches

Deux biches

Belles bêtes, quand même !

Belles bêtes, quand même !

 

Je ne vous montrerai pas les autres photos qui sont assez floues.

 

Deux raisons: la nuit qui tombe et à bout de bras mon APN muni d'un 170-500 mm, c'est loin d'être le top du top.

 

Il y a du flou de bougé et pas une assez grande luminosité.

 

La prochaine fois, je vous montre les photos prises les 25 et 26 septembre.

 

Je rentrais à la maison vers 21h.

Ah la passion quand tu nous prends !

Heureusement que Daniel est compréhensif !

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Les yeux de ma vie
  • Les yeux de ma vie
  • : Depuis le 10 juin 2007, émotions photographiques perçues dans mon Sud Picardie natal: faune, flore, macrophotos, paysages de l'Aisne. Reportages évènementiels, associatifs, expos photos. Voyages, tourisme, Régions de France. L'insolite au passage et créations pour le plaisir! Humour, poésie, musique, ...
  • Contact

Profil

  • Alrisha
  • A la retraite depuis peu, passionnée de photos: nature, reportages, voyages. Bienvenue dans mon quotidien rythmé par ce que voient "LES YEUX DE MA VIE"! Amis visiteurs, laissez une trace de votre passage, pour un lien à venir!
  • A la retraite depuis peu, passionnée de photos: nature, reportages, voyages. Bienvenue dans mon quotidien rythmé par ce que voient "LES YEUX DE MA VIE"! Amis visiteurs, laissez une trace de votre passage, pour un lien à venir!

Mon blog chez EKLABLOG

Dorénavant, suivez-moi, aussi, sur EKLABLOG en cliquant sur l'adresse ci-dessous:

http://les-yeux-de-ma-vie.eklablog.com/

 

ekla 

Rechercher

La Croiseraie

 

Voilà, notre Gîte Rural 3 épis "LA CROISERAIE" est ouvert !

Réservations et renseignements

 

Notre gîte La Croiseraie    et    ICI (site perso)

 

façade nom 9256   baignoire-balneo-0580-rec

papillon 036

Traduction

English

Vidéo séjour Afrique du Sud

Séjour fin novembre début décembre 2019

 

Lien vers la vidéo

 

https://youtu.be/qzpD4mkoYXY

Solidarité

 

 

Sorties-Expositions

 

 

L'association GRAND ANGLE dont je fais partie.

 

(co-fondatrice depuis fin 2007)

 

 

 

Aisne-gastronomie

Confitures artisanales à CROUY (02)

jardins-de-marie1.jpg

 

Safran français à

CHEZY-SUR-MARNE (02)

 

safran-francais.jpg

Recettes à Soissons (02)

750-grammes.jpg