Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 00:02

Troisième artiste découverte dans cette EXPO « Peinture et Photographie » présente jusqu’au 31 janvier à Château-Thierry (02).

 

Anne –Christine RODA, Bac d’Arts Appliqués » en poche, se dirige vers la restauration de tableaux en ouvrant un atelier privé. Collectionneurs, antiquaires, musées ont fait appel à sa dextérité. Depuis les années 2000 et surtout depuis 4 ans, elle se consacre entièrement à la peinture et à l’enseignement.

Appel de l’autre, redonner du sens à l’humain avec quelques clichés comme support à la mémoire, l’artiste dit elle-même : « J’ai toujours pratiqué la photographie ; je lui dois mon premier regard sur le monde. »

Regard sur ses impressionnants portraits où la technique picturale est bien maîtrisée.

Elle l’explique ici.

Résultat sur ce tableau très humaniste.

Autre facette de son art : les portraits. Sur fond noir comme dans un studio, ses modèles se détachent avec un réalisme tel que l’on se demande si l’œuvre est toile ou photo.

Quel regard chez cette femme !

Sensibilité extrême avec cette huile pleine de finesse. Face à face entre l’artiste et son modèle. Une représentation très réaliste d’une grande sensibilité, gage d’une réelle reconnaissance.

 

Prochain article : Ced Vernay et ses pixels avec un mélange de flou et de netteté.

 

 

Partager cet article

Repost0
9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 00:02

Continuons la visite de l’expo « Peinture et Photographie » au Silo U1 à Château-Thierry (02).

David Rase part de la peinture pour arriver ensuite à la photographie. Originaire de l’Aisne, ce sont les paysages de la région qui composent la série proposée intitulée « Gouache ». La couleur interpelle au point de voir des arbres transfigurés, l’eau se poluer… Les entrailles de la nature en deviennent angoissantes.

 

Regard de loin sur cette coloration qui saute à l’œil.

Lisons ce que le journaliste Julien Lucas pense de la palette graphique de l’artiste.

Zoom et plein feu sur ces couleurs.

Pour obtenir de tels résultats, David Rase travaille avec Sacha Fermé, un technicien du spectacle vivant. Tous deux font du repérage en milieu naturel, la nuit, afin de mettre en scène des prises de vues avec lumières et couleurs en centre d’intérêt. Ils utilisent des peintures et pigments naturels non polluants appliqués sur des rochers, des troncs ou branches d’arbres… Du « Street Art » mais dans la nature !  Cela nécessite une installation particulière.

 

Regardez ce rocher rouge (sans doute pris à la Hottée du Diable), comme on le dirait sorti d’un fantasme !

Trois autres tableaux sur un pan de mur latéral.

Eclairages spécifiques sur cette croix mauve qui a nécessité une longue intervention plastique.

Là, un arbre vert aux couleurs fluorescentes.

Ce n’est qu’au petit jour que nos deux comparses s’en iront, laissant derrière eux des traces colorées de leur passage.

 

La prochaine fois, Anne-Christine Roda et sa peinture humaine et sensible. Toile ou photo ?

 

Et bien sûr, en solidarité avec Charlie Hebdo, je m'associe à la douleur des familles face à cet atroce massacre survenu dans leurs locaux.

 

Partager cet article

Repost0
7 janvier 2015 3 07 /01 /janvier /2015 00:02

Cette EXPO, mélange des deux Arts "Peinture et Photographie", est encore visible jusqu’au 31 janvier au Silo U1 à Château-Thierry (02).

 

C’est surtout le mot « photographie » qui a éveillé mon attention sur l’affiche de l’invitation. Comment allait-on aborder ce sujet ? Depuis la naissance de la photographie dans les années 1830, les artistes ont essayé de s’approprier cette technique. Au début les modèles prennent la pose avec une mise en scène soignée. Certains peintres se servent du papier glacé pour peindre, ensuite, de grandes compositions. L’appareil photo devient outil d’expérimentation car la technique de la photographie est complexe et mal maîtrisée. Petit-à-petit, des effets de couleur, de lumière et de flous apparaissent. « Tous ces « effets du réel » seront repris par les peintres modernes et permettront l’apparition de nouvelles techniques picturales. » Des peintres deviennent photographes et vice-versa. Les deux techniques se mélangent.

 

Au Silo U1, c’est ce « Discours entre deux mediums » qui invite le public à une réflexion sur cette rencontre. Les cinq artistes proposent chacun une démarche personnelle.

 

Dans le hall d’entrée, ce sont les œuvres de Monique Pavlïn qui nous accueillent. Si un paysage lui plaît, elle le prend en photo et un peu plus tard, elle le peint. Entre ces deux moments, la mémoire a évolué. Une sorte de réalité en perpétuel mouvement. Lisez ci-dessous, comment elle explique son rapport entre la photo et la peinture.

Enfilade de tableaux,

 

puis zoom sur certains.

Vous remarquerez que ce n'est pas une reproduction objective. La sensibilité de l'artiste est présente dans ces interprétations. Les flous sont présents ce qui donne une impression de mobilité.

Un regard particulier ...

 

Et la prochaine fois, c'en sera un autre. Je m’attarderai sur la technique très particulière de David Rase.

 

 

Partager cet article

Repost0
12 décembre 2014 5 12 /12 /décembre /2014 00:00

 

A Château-Thierry, lors de ce salon d'automne, les visiteurs étaient invités à choisir 4 peuvres parmi les nombreuses présentées et numérotées.

Voici mon choix.

Tout d'abord les sculptures en bois et pierre de Bruno DUBOEUF. De son imaginaire, il fait vivre des éléments de la nature. Son imagination me fascine. J'avais déjà fait un article sur cet artiste:

voir en cliquant ICI.

Quelques vues,

et là, plein feu sur cette "GORGONE" qui a eu ma préférence. Pourtant dans la mythologie grecque, c'est une créature fantastique et malfaisante et, quiconque ose regarder son visage meurt pétrifié.

Je passe du "sinistre" à la légèreté, la fragilité avec mon choix ci-dessous. C'est le paradoxe de ma personnalité.

Les lavis de Claude SIRONVAL ont eu ma faveur. Choix "tendresse".

Notamment cette" Femme sous la pluie.

Scarlett VACHER travaille plus le pastel: ses présentations.

Et c'est ce tableau "Coings et bouquet" que j'ai retenu dans mon vote.

Toutefois, après un nouveau regard, j'aurais tout aussi bien pu choisir ce "guetteur d'ombres" avec ce hibou qui m'interpelle également.

Enfin ,voici l'oeuvre qui m'a le plus plu et que je vous avais

déjà montré ICI

en parlant des sculptures en Raku de Corinne Capitaine.

"Pureté pour ces deux chevaux. Mais, pour moi, la sculpture prend souvent le DESSUS sur la peinture quand ces deux arts sont en concurrence.

 

Quel choix aurait eu votre préférence parmi ces quatre oeuvres ?

 

 

Partager cet article

Repost0
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 00:00

Pour renseigner  Quichottine qui m'a demandé si ces petits cadres accrochés  dans les WC du rez-de-chaussée étaient de  Fransua. Cela aurait pu. Ils sont faits à la main avec du collage comme à la manière de cette artiste.

 

Toutefois, je les ai achetés sur une brocante. De très petite taille, (18cm x 13cm) (voir le bout de mon doigt sur le deuxième cliché pour donner une idée des dimensions), ces tableaux sont confectionnés avec des éléments (tissus ou autres) collés et protégés par un film plastique. Le tout est appliqué sur du carton très fin. C'est très léger. Le style asiatique et les tons ocres m'ont plu.

Je vous laisse regarder.

 

cadre-chinois-6614.jpg

 

cadre-chinois-6615.jpg

 

angle-de-vue-blog-3

Partager cet article

Repost0
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 23:00

Ancienne affiche vue sur les grilles d'une expo consacrée à la viticulture, aux vignobles, aux vins français.

Petit clin d'oeil à  SIRATUS, notre "Fée des Océans" qui plonge aux abords de l'île de Samal aux Philippines. Je sais qu'elle affectionne les sirènes prises par ses amis blogueurs au cours de leurs balades. Là, notre sirène, charmeuse des marins, vante les mérites d'un vin blanc bien connu. A consommer avec modération bien sûr !

 

sirene-blanquette-0313.jpg

 

Mon  "ANGLE DE VUE" ici.

 

signopeixes-poisson.gif

Partager cet article

Repost0
7 juillet 2011 4 07 /07 /juillet /2011 23:00

Sur la promenade Jean Naudin à Château-Thierry, sculptures, peintures, photographies, vitrail, bijoux, ..., une large gamme de talents proposés par de nombreux artistes s'étalaient en divers stands .en ce dimanche 3 juillet. Pour cette première édition, nombreux furent les visiteurs à parcourir le chemin de halage.

Une manière agréable pour la ville de Château-Thierry de mettre en valeur l'art et surtout la sculpture qui est le thème de l'année culturelle de la cîté des Fables cette année.

 

4-stands-4361-4366-4368-437.jpg

 

restands-4377-4358-4362-436.jpg

 

stands-rec-4363-4365-4372.jpg

 

vitraux-4355-4357.jpg

 

 

ferronnerie-4359.jpg

 

tournage-bois-4360.jpg

 

sculpteur-4373-4374.jpg

 

Je me suis surtout attardée auprès des peintures de

 Sylvain Bissonnier,

un plasticien au graphisme surprenant. De son ressenti sortent des figures humaines au corps tourmenté. Les mains démesurées s'articulent acrobatiquement autour d'un être pratiquement squelettique où le visage est flouté. J'ai essayé de percer son émotion.

 

plasticien-4375.jpg

 

 "ANGLE DE VUE", mon second blog

en cliquant sur son nom en rose.

 

hibou 011

Partager cet article

Repost0
24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 00:00

Ci-dessous, quelques clichés que j'ai choisis parmi tant d'autres dans mon album sur cette visite que j'ai beaucoup appréciée.

Pour les amoureux d'éléments historiques, voici quelques renseignements trouvés sur Internet.

 

On trouve dans cette aile le cabinet de Marie de Médicis, dans lequel des panneaux de bois dissimulent quatre placards à mécanisme secret, ce qui lui a donné le nom de chambre des secrets. Les panneaux de bois sont d'origine. Les 237 panneaux sculptés de candélabres à l'italienne datent des années 1520. Les placards n'étaient pas destinés à dissimuler des poisons comme certains auteurs romantiques le prétendent, mais servaient à exposer des œuvres d'art et des livres précieux.

 

Nous arrivons ensuite au Cabinet des Portraits, affichant une succession de hauts personnages que l'on a tout loisir de reconnaître, on passera ainsi devant Mme de Noailles, le Duc de Chevreuse, la Grande Mademoiselle, la Duchesse de Beaufort, Anne d'Autriche ou encore le magnifique portrait de Marie de Médicis, d'après Rubens, représentant la France.

DSC_4904-262_modifi--1-rec-copie-1.jpg

La chambre d'Henri III possède un très beau lit à colonnes du XVIIème et un pavement à l'initiale "H". A noter comme les portes sont étroites et petites, rappelant ainsi le moyen-âge

DSC_4997-344_modifi--1-rec-copie-1.jpg

Un long couloir va ensuite nous guider jusqu'à la cour avec de part et d'autre des tentures des Gobelins du XVIIIème et des sculptures dont notamment la très belle et très triste Sapho avec sa lyre. Le carrelage est superbe.

DSC_4932-287_modifi--1-rec-copie-1.jpg

DSC_4989-337-rec-copie-2.jpgDSC_4987-336_modifi--1-rec-copie-1.jpg

DSC_4934-289_modifi--1-rec-copie-1.jpg

DSC_4935-290_modifi--1-rec-copie-1.jpg

 

"ANGLE DE VUE" vous attend

Cliquez sur son nom en rose !

 

Partager cet article

Repost0
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 00:00

Voici quelques-uns des très beaux vitraux de l'église Saint Ours de LOCHES (37) en Indre-et-Loire. 

undefined 

undefined

undefined   

Au-dessus de la statue de la Vierge Noire, ce vitrail retrace son hitoire.

Il y aura bientôt mille ans, à quelque 8 kilomètres au sud ouest de Loches, sur la commune de Beautertre (qui n’existe plus aujourd’hui), un paysan faisait paître ses bœufs à l’orée du bois. Il remarqua que l’un de ses animaux ne se comportait pas comme les autres : il ne s’alimentait pas et se tenait à l’écart près d’un coudrier qu’il ne cessait de lécher.


Le propriétaire du bois fit couper l’arbre et emporta la « statue »

 

   De très nombreuses personnes vinrent admirer la Vierge, qui accomplit maints miracles, à tel point que l’on dut bâtir une chapelle, et un prêtre fut nommé pour le service religieux.

La dévotion à Notre Dame de Beautertre fut immense et attira des visiteurs toujours plus nombreux. Durant la Révolution, plus précisément en 1793, la chapelle fut dévastée. La statue miraculeuse trouva alors refuge dans la collégiale Saint Ours de Loches, où elle est encore vénérée .

 

 

undefined



undefined

 

Un petit tour chez SITELLE et son "ANGLE DE VUE" en cliquant sur son nom en rose.

Partager cet article

Repost0
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 23:00

J'aime l'ART en général et en particulier la PEINTURE. A l'occasion, sur les brocantes,  dans les salles de vente, dans les expos, je fais quelques achats.Dans cette rubrique, figureront mes coups de coeur, que ce soit en peinture, en sculpture ou autre.
Aujourd'hui, je vous présente une oeuvre d'un peintre que j'apprécie: KANDINSKY.Elle s'intitule "JAUNE-ROUGE-BLEU" (1925), huile sur toile, 128 x 201,5 cm.Période où l'artiste opte pour une peinture rigoureusement géométrique. Il renoue avec la courbe, et les dégradés de couleur nuancent ses compositions. Grande toile aux dimensions parfaites. Les couleurs primaires sont mélangées au noir et au blanc.

kandinsky001.jpg


L'oeuvre est composée de deux parties qui s'opposent: lignes géométriques à gauche, formes libres à droite. De gauche à droite, trois couleurs primaires: JAUNE, ROUGE, BLEU. Il y oppose le jaune chaud, lié au mouvement et le bleu froid, lié à la forme du cercle.
La partie jaune est lumineuse et s'inscrit sur un fond pâle. La partie droite est sombre. Du cercle bleu part une serpentine noire d'épaisseur variée. Entre ces deux polarités, une multitude de formes.
Jeux d'opposition et de complémentarités dans ce tableau: géométrie solaire à gauche face à une obscure rotondité lunaire à droite.
On y voit aussi une autre lecture et ce serait celle qui je privilégierais. La rencontre entre le soleil à gauche et la lune à droite. Soleil sous forme d'un visage vu de face et de profil. Lune dans un bouillonnement de couleurs, de lignes, de damiers et de transparence.
Le jaune et le bleu par rapport au rouge central.PHEBUS et la LUNE s'évitent mais se retrouvent quand même à l'aurore et au couchant.
Moi, je vois dans ce tableau, à la fois, conflits et attirances jusqu'au mélange. Je vois les deux yeux de la lune regardant l'oeil du soleil jaune qui, lui aussi, surveille la lune bleue au point de se rapprocher et de fusionner dans le rouge. 

 

 

 

Une autre façon de revenir sur mes premiers articles et de vous faire découvrir autre chose que mes photos; une autre face cachée de moi-même.

J'espère que vous avez aimé ce petit aparté datant du 16 juillet 2007 !

 

N'oubliez pas SITELLE et son "ANGLE DE VUE" en cliquant sur son nom en rose !

 

 


Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Les yeux de ma vie
  • Les yeux de ma vie
  • : Depuis le 10 juin 2007, émotions photographiques perçues dans mon Sud Picardie natal: faune, flore, macrophotos, paysages de l'Aisne. Reportages évènementiels, associatifs, expos photos. Voyages, tourisme, Régions de France. L'insolite au passage et créations pour le plaisir! Humour, poésie, musique, ...
  • Contact

Profil

  • Alrisha
  • A la retraite depuis peu, passionnée de photos: nature, reportages, voyages. Bienvenue dans mon quotidien rythmé par ce que voient "LES YEUX DE MA VIE"! Amis visiteurs, laissez une trace de votre passage, pour un lien à venir!
  • A la retraite depuis peu, passionnée de photos: nature, reportages, voyages. Bienvenue dans mon quotidien rythmé par ce que voient "LES YEUX DE MA VIE"! Amis visiteurs, laissez une trace de votre passage, pour un lien à venir!

Mon blog chez EKLABLOG

Dorénavant, suivez-moi, aussi, sur EKLABLOG en cliquant sur l'adresse ci-dessous:

http://les-yeux-de-ma-vie.eklablog.com/

 

ekla 

Rechercher

La Croiseraie

 

Voilà, notre Gîte Rural 3 épis "LA CROISERAIE" est ouvert !

Réservations et renseignements

 

Notre gîte La Croiseraie    et    ICI (site perso)

 

façade nom 9256   baignoire-balneo-0580-rec

papillon 036

Traduction

English

Vidéo séjour Afrique du Sud

Séjour fin novembre début décembre 2019

 

Lien vers la vidéo

 

https://youtu.be/qzpD4mkoYXY

Solidarité

 

 

Sorties-Expositions

 

 

L'association GRAND ANGLE dont je fais partie.

 

(co-fondatrice depuis fin 2007)

 

 

 

Aisne-gastronomie

Confitures artisanales à CROUY (02)

jardins-de-marie1.jpg

 

Safran français à

CHEZY-SUR-MARNE (02)

 

safran-francais.jpg

Recettes à Soissons (02)

750-grammes.jpg